la mécanique de l’ange

 

C’est à l’issue d’une mission au cœur de l’âme humaine qu’un ange retrace quatre témoignages d’humains.
Les deux premières histoires s’inspirent de la mythologie grecque. Dans la première, Ulysse, éconduit par Pénélope, erre dans New York. Le récit suivant traite de surprenantes rencontres post-mortem se présentant à une jeune femme récemment accidentée. Le mythe d’Orphée n’est pas loin.

L’ange relate ensuite les mémoires de Naoto, paysan incapable d’abandonner sa terre malgré l’urgence catastrophique de Fukushima.Dans le dernier témoignage, l’ange déploie la mécanique de ses ailes pour essayer d’insuffler une résilience dans l’esprit d’un écrivain criant la perte de ses mots et qui fera ensuite un voyage salvateur au Cambodge.

Il s’agit ici d’un dialogue émouvant entre les mots et la musique, dont les textes sont tirés du livre « Fukushima, après la pluie », interprété par les artistes de la Compagnie Arcturus : Philipp Larsen et Ezaka Rakotondramanana.

Durée : 1 heure
Tout public à partir de 12 ans

Le spectacle peut être joué dans des salles peu ou pas équipées telles que médiathèques, salles polyvalentes, appartements etc… 
Nous souhaitons en effet pouvoir jouer partout et rencontrer des publics qui ne sont pas forcément des habitués des théâtres.
La compagnie est autonome au niveau du son, de la lumière et du clavier; cependant, un piano acoustique est le bienvenu.

Ezaka Rakotondramanana

Ezaka Rakotondramanana – piano, clavier

L’univers musical d’Ezaka s’affranchit de tout endiguement stylistique, en soutirant sa substance musicale, gravitant hors des mœurs circonvolutives de “l’étiquetage facile”.

Pianiste, chanteuse et compositrice, la musicienne polymorphe traverse de multiples genres et expressions artistiques, tels que le répertoire classique, le gospel, le funk, le trip- pop, et ambiance rock-electronic, tout en passant par la création de spectacle musical/théâtral adressé au jeune public.

Par ses sonorités diverses, Ezaka ne cesse de vouloir créer dans le but d’exhaler la force sauvage des affects, éveiller notre plasticité sensorielle et émotionnelle, inhibées par la société.
Diplômée du CNR de Montpellier et d’Avignon, Ezaka enseigne en parallèle à l’école de musique de la Vallée de l’Hérault en tant que professeur de piano et musicienne intervenante en milieu scolaire, où l’invention tient une place prépondérante au sein de son enseignement artistique.